6% De Reduction

Le logement neuf au meilleur prix

Contactez-nous

Besoin d'aide ? hors ligne Envoyez-nous un message

Conseils pour bien acheter

Habiter dans un logement neuf à Dijon ?

Acheter son appartement neuf à Dijon (ou sa maison), c'est sensiblement épicer son quotidien. Un peu normal quand on parle de Dijon, haut-lieu de la moutarde, accessoirement préfecture de Côte d'Or et capitale de la région Bourgogne.

Mais est-ce que la grande histoire, celle des Ducs et des vignobles bourguignons, peut préjuger à elle seule de votre histoire personnelle et de votre décision immobilière d'investir ou pas ?

Quand Dijon concentre les fonctions

Bien sûr, Dijon est la ville référence de la région Bourgogne. Sur le plan administratif, elle cumule les représentations départementale et régionale, auxquelles elle ajoute la double légitimité de l'histoire et de la démographie.

L'ancienne cité romaine et capitale du Duché de Bourgogne du XIV ème siècle bénéficie aussi du rayonnement des vins de Bourgogne et de certaines spécialités alimentaires comme la moutarde, le pain d'épices ou le kir.

Mais la géographie lui est aussi favorable que l'histoire, avec une position privilégiée sur l'axe Paris-Lyon-Marseille qui permet également de bénéficier de la nouvelle LGV Rhin Rhône et de la proximité de la principale ligne TGV française.

Pour le bien du marché immobilier neuf dijonnais

La centralité régionale de Dijon se retrouve dans l'existence d'un marché du neuf représentatif.

Les chiffres de l'enquête de commercialisation des logements neufs (fournis par la DREAL) mettent en avant pour l'année civile 2011 un volume d'appartements neufs vendus de l'ordre de 750 (logements collectifs) pour un niveau de prix moyen de 2 770 à 3 000 euros par m² selon les trimestres.

La place du logement individuel relevée par cette enquête est beaucoup plus modeste, avec un volume de 45 maisons mises en vente sur l'année.

La démographie et l'emploi : un plus pour Dijon ?

L'aire urbaine dijonnaise gagne réglièrement des habitants. Depuis 1968 la population est - selon l'INSEE - passée de 271 800 âmes à 373 574 en 2009. Cette croissance a été régulière sur la période, et peut être portée pour l'essentiel au crédit du solde naturel, le solde migratoire étant quasi nul depuis 1975.

Cette bonne tenue démographique est confortée par une économie présentant un visage plus favorable qu'ailleurs en France, avec un taux de chômage des 15-64 ans de 9.1 % (11.2 en France) et une création annuelle d'emplois plus tonique sur la période 1999-2009 ( 1.4 % contre 1.2 %).

Les deux piliers de la demande de logement présentent donc des fondamentaux favorables, qui ne dispensent cependant pas de la nécessité d'une sélection rigoureuse du produit immobilier le plus adapté à vos objectifs et à vos moyens.