6% De Reduction

Le logement neuf au meilleur prix

Contactez-nous

Besoin d'aide ? hors ligne Envoyez-nous un message

Conseils pour bien acheter

Rouen pour un accueillir votre investissement neuf ?

Le fil de l'histoire comme celui de la Seine ont marqué Rouen, depuis le souvenir des Vikings et des riches armateurs jusqu'à la réalité moderne de grande ville française capitale de la région Haute-Normandie.

Avec un tel décor, il est probable que les fondamentaux rouennais soient pérennes et que l'achat d'un appartement dans le neuf à Rouen ne soit qu'une formalité... de principe. Mais comme il n'y a que les principes qui ne sont jamais pris en défaut, vérifier que le contexte local permet un investissement immobilier de qualité (appartement ou maison, sans distinction) n'est pas un luxe inaccessible !

Des Rouennais toujours plus nombreux

L'étude des chiffres de l'INSEE portant sur l'aire urbaine de Rouen n'a rien de très compliqué.
Depuis 1968 la croissance démographique est ininterrompue. Seul son rythme a varié dans le temps avec un fléchissement progressif illustrant la fin du baby boom et un solde déficitaire pour les entrées - sorties sur le territoire.

Les chiffres disponibles indiquent ainsi qu'en 2009 la population totale de l'aire urbaine rouennaise s'élevait à 651 278 habitants contre 633 924 en 1999. Avec sur cette même période un taux moyen de natalité de 12.9 pour mille et un taux de mortalité sensiblement inférieur de 8 pour mille.

Au global, une évolution démographique positive, basée sur la progression du solde naturel.

Quand Rouen s'emploie... pour améliorer l'emploi

Commençons par une toute relative mauvaise nouvelle statistique. Selon l'INSEE, le taux de chômage sur l'aire urbaine de Rouen en 2009 était de 11.6 % au lieu de 11.2 % sur le territoire national. Ce faible écart de taux ne révèle pas une situation particulièrement dégradée, comme en attestent les autres chiffres disponibles.

D'une part, l'évolution du nombre d'emplois, en valeur absolue, est positive sur la dernière période 1999-2009 avec une progression de 240 889 à 266 096.

D'autre part, le chômage a parallèlement reculé, le taux passant de 14.9 à 11.6 %.

Il faut dire que le bassin d'emplois rouennais - au-delà du tissu traditionnel de PME- compte quelques entreprises de belle taille comme Renault, Sagem, Areva, Grand Paroisse, Quille, Sogea, Matmut, BNP Paribas ou Legrand, irriguant des secteurs d'activités diversifiés.

Quelle place pour le logement neuf à Rouen ?

L'INSEE donne quelques indications sur le parc de logements de l'aire urbaine rouennaise, avec un taux de vacance inférieur au chiffre national (5.5 contre 6.9 % en 2009) et un pourcentage de propriétaires de leur résidence principale plus faible également (51.9 / 57.7). Ce qui constitue des indicateurs plutôt rassurants sur la tenue du marché immobilier et sur un potentiel de rattrapage du retard en accession à la propriété.

Quant au logement neuf, l'évolution démographique positive et le recul relatif du chômage constituent des fondamentaux indispensables à l'existence d'une demande potentielle. Les chiffres de la DREAL (Direction Régionale de l'Environnement de l'Aménagement et du Logement) confirment d'ailleurs la réalité d'un marché du neuf actif sur l'agglomération avec en 2011 plus de 1 000 logements mis en vente pour 866 réservations, à un prix moyen légèrement supérieur à 3 300 euros.

Rouen, de la pupille à la papille

A Rouen, il y a à voir et à manger. A boire aussi d'ailleurs !
Comment pourrait-il en être autrement dans un pays qui s'enorgueuillit de ces jus de pommes et autres cidres, sans oublier le célébrissime Calvados !
Côté solide, le souvenir de Jeanne d'Arc a un goût sucré d'amande avec la spécialité locale "Les larmes de Jeanne d'Arc", mais les amateurs de pomme trouveront sans peine de quoi se satisfaire... Ce n'est pas pour rien que la ville accueille tous les ans en Octobre depuis 1935 "La Fête du ventre".

La pupille n'est pas en reste, et les randonneurs ou les contemplatifs feront leur bonheur des boucles de la Seine, des 4 forêts domaniales ou du Parc Naturel Régional des Boucles de la Seine Normande tout proche.

Et pour profiter de ces bienfaits naturels, aucun problème de transports. Au-delà du projet du Grand Paris, l'agglomération est d'ores et déjà bien située et desservie, à 133 kms de Paris. Au choix : autoroute, avion, bateau, train, ce ne sont pas les moyens de tansport qui manquent pour venir à Rouen.
Ni pour y circuler d'ailleurs, puisque la CREA (Communauté Rouen Elbeuf Austreberthe) dispose d'un réseau de transport complet associant bus, bus à haut niveau de service et tramway pour faciliter les déplacements internes à l'agglomération.