6% De Reduction

Le logement neuf au meilleur prix

Contactez-nous

Besoin d'aide ? hors ligne Envoyez-nous un message

Conseils pour bien acheter

La revente d'un bien immobilier

La revente d'un bien immobilier est un point souvent abordé dans le cas d'un investissement immobilier locatif (loi Scellier par exemple). Dans l'esprit de l'investisseur, il s'agit à ce moment là de déterminer quelle est la meilleure stratégie fiscale ou patrimoniale, ce que chacun croit être l'optimisation de son investissement immobilier.

Revendre un bien immobilier : la panace de l'investisseur ?

Une idée fréquemment rencontrée est celle d'une stratégie gagnante unique. Combien d'investisseurs pensent que chaque type d'investissement immobilier a une durée de détention optimale et que la stratégie de conservation ou de revente de son appartement (ou de sa maison) doit s'y conformer à tout coup ?
Avec quelque part dans un coin de leur tête le sentiment que cette optimisation est celle que leurs chiffres ou ceux fournis par leur conseiller patrimonial ont valeur de vérité intangible et absolue.

Mais à raisonner en ne tenant compte que des chiffres prévisionnels, on oublie certains paramètres...
 

La diversit des objectifs de l'investisseur immobilier

Comment se pourrait-il que la meilleure solution soit toujours la même, alors que les besoins ou les objectifs des acquéreurs en quête d'investissement locatif sont si divers ?

  • recherche d'économie d'impôt
  • capitalisation en vue de retraite
  • rapprochement parents / enfants
  • préparation d'une rente locative en vue de la retraite
  • achat d'un appartement mis en location avant de devenir résidence principale de l'acquéreur à terme
  • constitution d'un patrimoine immobilier pour ses enfants

Poser la question, c'est déjà y répondre un peu, et il est bien évident qu'il n' y a pas de réponse unique, mais une approche personnalisée pour chaque cas particulier.

Et vous, quel est votre objectif principal, y avez-vous déjà bien réfléchi ?
 

Le poids du temps et de la vie

Alors, conservation ou revente de son bien immobilier ?
Indépendamment des hypothèses de départ et des objectifs initiaux souvent pertinents de chaque investisseur, il faut prendre en compte ce qu'aucun prévisionnel ne prévoit.... l'imprévisible et les écarts entre le prévisionnel et la réalité.

En effet, un investissement immobilier est un voyage dans le temps et un investissement vivant.
En 10, 15 ou 20 ans, bien des choses peuvent changer dans la situation personnelle de l'investisseur, dans le marché immobilier ou dans les règles fiscales applicables.

Il faut donc toujours garder en tête que les hypothèses de départ valent pour ce qu'elles sont, à savoir un canevas de réflexion et d'optimisation théorique, et que l'optimisation réelle n'est pas statique mais dynamique. On devra donc reconsidérer, au bout de la durée théorique de son investissement (supposons 15 ans), ses objectifs personnels au regard de la situation à cet instant (rente locative, retraite, succession, plus-value etc...) et actualiser les données financières et fiscales nouvellement disponibles. Car on n'est pas non plus obligé de revendre...

On en reparle dans 15 ans, d'accord ?

 

Voir tous nos logements neufs